Positionnements

Mayenne Nature Environnement en alerte !

La Mayenne compte une population de 300 000 habitants en 2013, en croissance modérée depuis 10 ans. Si les tendances démographiques actuelles se confirment au cours des trente prochaines années, le département de la Mayenne comptera 340 000 habitants à l'horizon 2040, soit une augmentation de 13 % de sa population.

Cette tendance démographique positive s’accompagne d’une pression supplémentaire sur les habitats agricoles et naturels en termes de voiries, de surfaces à bâtir. Une autre forme de pression sur les milieux observée en Mayenne est le développement agricole, notamment la suppression des haies et le drainage qui continuent en Mayenne, en lien avec le vieillissement de la population agricole. Ce vieillissement entraîne et entraînera dans les 10 prochaines années une mutation des exploitations lors de leur reprise à travers l’intensification toujours accrue des modes de culture (pesticides, engrais, mécanisation, etc.), la conversion des surfaces en herbes en cultures et l’augmentation de la taille des parcelles.

De grands projets structurants ont également vu le jour récemment ou sont en cours en Mayenne : la construction de la Ligne Très Haute Tension, la Ligne à Grande Vitesse Le Mans-Rennes, les contournements routiers de villes (La Baconnière, Château-Gontier, Ernée, Craon, Evron…) ou le développement d’axes routiers essentiellement orientés nord-sud. Découlant bien souvent de ces projets, l’ouverture de carrières, fortement consommatrices d’espaces, atteint égalementdes niveaux importants.

Autant de perspectives de développement des activités humaines qui peuvent avoir un impact fort, tel que la Mayenne n’en a jamais subi dans son histoire récente depuis la décennie 1980 sur l’ensemble des milieux du département. Il peut conduire à leur fragmentation et à leur baisse qualitative et quantitative en terme de biodiversité.

Forte de ce constat, Mayenne Nature Environnement considère qu’une vigilance accrue doit être nécessaire pour mettre la préservation des milieux (des habitats), et donc des espèces animales et végétales, au cœur de ces projets de développements quasi-inéluctables et se veut force de proposition auprès des décideurs de toute nature (collectivités, industriels, monde agricole…) pour stopper, infléchir, modifier les projets portant atteinte à la biodiversité et aux valeurs défendues par l’association.

Mayenne Nature Environnement choisit de défendre, de porter, de s’opposer à, d’infléchir des projets portant atteinte ou favorisant la préservation de la biodiversité ou de son potentiel d’expression. Elle prend des positions basées sur des arguments scientifiques ou juridiques établis et issus de sa propre capacité d’expertise (salariés, conseil scientifique, études, base de données naturalistes) ou extérieure (bibliographie scientifique, avis d’experts, Coordination LPO Pays de la Loire, réseau FNE, Fédération pour l’Environnement en Mayenne, etc.).

Mayenne Nature Environnement privilégie la concertation, la discussion et les échanges avec ses partenaires ou détracteurs au sein de commissions officielles ou lors de rencontres publiques, réunions de travail, ou par campagne de presse le cas échéant. Mais cette aptitude au dialogue peut aussi aboutir, si Mayenne Nature Environnement considère que ces avis ont été insuffisamment pris en compte, à des contestations d’ordre juridique auprès des tribunaux compétents.

Le Conseil d'Administration

 
mayenne droite

Soutenez l'association en devenant adhérent !

je m'inscris